Éric Ebrard et Pierrick Bedel, agents communaux, effectuant le terrassement. 

Toute la population nonaisienne a pu constater, la semaine dernière, l’invasion illicite, avec effraction, par deux groupes de gens du voyage, du parc Solidor et du terrain de football communal. 


Au delà des menaces verbales et physiques constatées et faisant l’objet de dépôt de plainte, restent les stigmates du passage de plus de 75 caravanes et de leurs occupants. 


L’équipe technique a du procéder à la remise en état des accès et au nettoyage du parc Solidor, ainsi qu’à la réparation du grillage (coupé) et poteau (cisaillé) du stade. Reste à remplacer l’encadrement d’une porte des sanitaires qui a été fracturée. 


Heureuse coïncidence… Le projet de reconversion du stade étant lancé, il a été décidé, dès le terrain libéré, de réaliser un terrassement, côté aval, interdisant toute nouvelle intrusion et anticipant ainsi la réalisation de nouvelles places de stationnement.